Jour 8 et 9 – Entre terre et mer, 2 jours de rêve dans le village isolé de Port Barton

par | Mar 1, 2019 | Philippines | 0 commentaires

Réveil à Port Barton

Après notre journée marathon d’hier, et notre « mauvaise » surprise du soir suite à l’hôtel complet dans lequel nous avions réservé une chambre, qu’à cela ne tienne, objectif du matin : réussir à trouver un logement pour les prochaines nuits et programmer notre séjour autour de Port Barton !

Direction donc l’Oasis Hotel où nous devions dormir initialement, pour essayer de trouver une chambre. Petit déjeuner avec la proprio que nous avions rencontré la veille, et solution trouvée ! Faute de place et de chambre disponible, nous dormirons chez elle pour 800php par nuit (soit environ 14€) ! Parfait !

Nos 2 prochains jours à Port Barton peuvent commencer !

Port Barton ?

Avant de continuer, un peu d’explication. Si vous voyagez à Palawan et que vous cherchez un endroit avec de superbes îles tout autour mais moins touristique qu’El Nido, Port Barton est fait pour vous. C’est une destination pas très connue encore mais elle devient de plus en plus populaire à Palawan. Nous avons donc choisi de nous arrêter dans ce village côtier. Port Barton n’étant pas (encore) relié totalement par la route asphaltée, c’est toujours la promesse d’un mal de fesse récompensé par une ambiance paisible à l’arrivée.

Qu’on se le dise, Port Barton n’est pas le village hors des sentiers battus où vous serez le seul voyageur intrépide, mais il règne encore une belle ambiance où locaux et touristes se mélangent, où il y a une vie locale et une atmosphère non lissée par un tourisme trop présent (comme ça peut être le cas à El Nido).

Comment venir et se déplacer à Port Barton ?

Pour faire simple, Port Barton est encore un village un peu isolé, où vous arrivez et repartez en général en mini-van via les agences locales, et une fois sur place… tout peut se faire à pied. Le village, encore en chemins de terres dans lequel circulent très peu de voiture, est un vrai dépaysement et retour en arrière.

Pour venir, de nombreuses agences proposent des navettes en mini-van. Depuis l’aéroport de Puerto Princessa : 500php / personne.

2 solutions, soit vous décidez de rester sur place, de profiter de la plage, des sorties en mers et excursions ou de vous balader dans les rues, et vous n’avez alors besoin de rien d’autre que de vos pieds, soit vous pouvez louer un scooter à la journée pour partir explorer les alentours.

Pour notre première journée, option scooter : direction donc une petite boutique type boui-boui, pour louer nos scooters (500php / personne / jour).

Où séjourner à Port Barton ?

Côté hébergements, nous avions donc réservé une chambre à l’Oasis Hotel mais faute de place nous avons loué notre chambre directement chez la propriétaire de l’hôtel. Port Barton est assez petit et très vite convoité. Et en dehors du village il est difficile de trouver un hébergement proche… il vaut mieux être sûr d’avoir de quoi dormir avant d’arriver.

En visitant les alentours, nous sommes également tombé sur d’autres hébergements en dehors du village, loin de tout… le Evio Front Beach Cottage. Cadre idéal pour se sentir seul au monde.

Maintenant que vous savez où l’on est, voyons quoi faire à Port Barton.

 

On fait quoi à Port Barton ? : Les charmes de la mer, island hopping, plages et cascades

Au delà du charme du village, les beautés de Port Barton sont essentiellement accessibles en bateau. L’incontournable island hopping (tour des îles) vous sera proposé à tous les coins de rues. Chaque tour est nommé par une lettre : A, B, C, D… peut importe, au final votre capitaine pourrait bien changer un peu ses plans en fonction de la météo ou des envies des personnes à bord. En effet, on a l’impression que les intitulés sont copiés sur le système d’El Nido (où les différences de spots sont importantes).

Autre balade agréable, celle qui nous a mené jusqu’à la cascade de Papawyan Falls, accessible après 30 minutes en scooter à travers un chemin de terre pas encore trop fréquenté par la masse touristique, avant de finir la journée sur la plage ou dans l’un des bars du village.

 

Voilà la programme de notre séjour à Port Barton. C’est parti !

1er jour – direction « Papawyan Falls » et farniente sur les plages

Pour notre premier jour, direction la plage pour commencer. Fin de matinée, mauvaise idée, beaucoup trop de bateaux d’excursions qui attendent… On reviendra plus tard. En attendant, pause déjeuner au Miam Miam Glou Glou, petit restaurant tenu par un français expatrié. Le top ! Plein de bons conseils pour notre excursion de la journée. Et quelques plats typiques philippins à la carte (mais aussi français (si vous avez envie de raclette…))….

Direction donc les Papawyan Falls.. 10 minutes de scooter sur route de terre, puis 10 minutes sur chemin escarpé à slalomer entre rochers et cours d’eau avant de continuer à pied le long d’une rivière cachée dans la jungle. Dépaysement garanti et surtout fraîcheur et calme ! Il n’y a presque personne, seulement quelques locaux venus faire quelques sauts.. un conseil, ça ne sert à rien de rivaliser, ils sauteront toujours plus haut que vous !

Repos terminé, direction un petit coin perdu, conseillé dans la matinée : Evio Front Beach Cottage. Le mieux est de suivre la localisation GPS pour y arriver. Chemin de terre, route sableuse, petit pont en bambou, on y est ! Seuls au monde !
Et pour les plus « robinsons », ils font même chambre d’hôte avec repas servi sur le plage. L’endroit idéal pour se poser quelques minutes.

2ème jour – Island hopping et snorkeling

Aujourd’hui, direction les îles !  Ou plus précisément, le tour des îles. En cherchant un peu, vous trouverez toujours une agence locale qui vous proposera un tour des îles, en compagnie d’une dizaine d’autres personnes… Pas vraiment l’idéal pour se sentir seul au monde. Pour profiter un maximum, on a choisi directement de passer par celle chez qui nous dormons, la propriétaire du Oasis Hotel.

Une chose est sûre, nous n’avons pas été déçus ! Journée complète à 2500php / personne + carte environnement (environ 50€). C’est un peu plus cher que les autres tours (où il faut compter 25€ hors carte environnement), mais là, on est seul !
Littéralement ! Au menu, ce qu’on veut. Poisson ? Poulet ? Porc ? Qu’importe, aucune restriction alimentaire, ce sera donc la surprise… Et pour les îles.. départ à 9h, avant tous les autres bateaux et c’est parti pour une journée visite privée. L’idéal pour pouvoir profiter des différents spots de plongée sans être collés à 50 autres personnes. Au programme, île des étoiles de mers, plongée dans le repère des tortues (nous n’en aurons vu qu’une), et snorkeling en pleine mer au milieu de nul part. Et pour le déjeuner ? Repas frais sur une plage déserte, connue uniquement du capitaine, grillade de poisson frais, riz et fruits !

 

On mange quoi à Siquijor ?

Pour la partie repas, malheureusement là non plus rien de vraiment dépaysant, mais nous avons réussi à tomber sous le charme de 2 spécialités.

  • Pas d’adresse précise, mais une fois encore comme expliqué lors de l’excursion, la journée en bateau nous a réservé une vraie surprise au moment du déjeuner avec la préparation sur la plage du poisson et de la viande grillée. Barbecue local, un vrai bonheur !
  • LA surprise du séjour à Port Barton ! Pour la première soirée, petit tour sur la plage, bar, bière, musique et repas au Miam Miam Glou Glou. La surprise du soir : Le Kinilaw ! Une spécialité philippine. Il s’agit ici de poisson cru qui est cuits par ce que les Philippins appellent « le feu liquide », c’est-à-dire un liquide acide à base de lait de coco et de jus de calamansi (mini citron d’environ 1cm). Ce mode de préparation est commun à toutes les régions de l’archipel, même si les ingrédients varient en fonction des ressources locales. (et tout ça pour environ 6€).
  • Pour la dernière soirée, découverte du Gorgonzola Pizza, restaurant pizzeria. (2 pizzas + 2 ou 3 bières chacuns, on s’en sort pour 15€ environ…). +1 pour l’originalité du service.

En conclusion !

Nos deux premiers jours dans la province de Palawan ont été une vraie découverte, loin du tourisme de masse avec de grand complexes hôteliers, Port Barton a réussi (encore) à garder un sentiment d’authenticité. 2 jours de calme, et surtout de découverte des fonds marins dans des eaux translucides. Balade en forêt ou découverte des îles, on aurait pu y rester un ou deux jours de plus pour continuer de profiter de cette ambiance de paradis perdu.

Pour la suite direction El Nido, au nord de la province de Palawan, à environ 4h de voiture.