Départ pour la baie d’Halong

Comment ne pas aller au Vietnam sans passer par la fameuse baie d’Halong ! C’est ce que tout le monde dit.
À peine arrivés à Hanoï, sur les conseils de l’hôtel nous réservons une croisière dans la mythique baie d’Halong. Ou ce sera plutôt sa petite petite sœur, « Lana Bay ». Pour faire simple, la baie d’Halong est en réalité composée de plusieurs sites qui gravitent autour de l’île de Cat Ba. Lana Bay étant située derrière l’île cela nous permettra, aux dires de notre hôte, de croiser moins de touristes.

C’est parti, transfert en mini bus de Hanoï jusqu’à l’embarcadère, puis navette bateau pour rejoindre le bateau de croisière.

La croisière s’amuse

Environ 10 cabines sur le bateau, dans un bateau mi-croisiériste mi-jonque chinoise. A bord, ils ont mis le paquet. De prime abors ça n’a pas l’air trop mal. On enchaîne directement avec un déjeuné « vietnamien » de plusieurs plats (on a connu mieux); Et nous voilà déjà à naviguer au milieu de ces rochers tout droit sortis des eaux. Au programme de la journée visite de sites et plongée… En réalité ce sera visite express d’un lagon au milieu d’une cinquantaine d’autres touristes et 10 minutes de nage en pleine mer. Pour le côté authentique et seuls, on repassera. Puis mise à l’eau de l’ancre et soirée « traditionnelle vietnamienne »; En guise de tradition nous avons droit à l’équipage du bateau déguisé en joueurs de cithare et des plats sans vraiment d’interêt gustatif ou authentique… On sent qu’on est vraiment dans un circuit formaté de groupe ou le but est de nous faire croire à une immersion dans la culture en nous calant par-ci par-là quelques chinoiseries sans intérêt.

La soirée se passera à l’intérieur du bateau à observer les éclairs aux alentours en priant d’éviter une tempête de nuit – On aurait du prier plus. Nous avons également eu droit à une initiation à la pêche au poulpe de nuit, qui s’est soldé par un lancer de fil de pêche dans l’eau durant 20 minutes sans grand résultat…

Le lendemain, réveil dans la brume. Le lieu à l’air mystique. Au programme, kayak en mer, sous un ciel capricieux, et retour à bord pour un dernier déjeuner avant de rentrer à terre. Au final 24h passées dans la baie (oui 2 jours une nuit, c’est en réalité de 12h à 12h) sans réel moment de découverte. Dommage.

Sentiment mitigé

Après réflexion, nous aurions peut-être dû partir directement sur Cat Ba pour nous organiser notre propre visite de la baie. Les circuits pré-formatés sans réelles surprises calqués sur les dizaines d’autres circuits identiques ne valent pas les découvertes improvisées… Le parcours au milieu de ces roches karstiques de la baie n’en reste pas moins mystérieux et spectaculaire, mais loins de la pollution touristique aurait été préférable (au sens propre et figuré; Je ne souhaite à personne de tomber au milieu d’une visite d’un site au moment du débarquement d’un car de chinois).

Est-ce que la mythique baie d’Halong continue-t-elle d’être un passage inévitable lors d’un passage au Vietnam ? Au moins, nous l’avons vu !

Retour à la capitale

Retour sur Hanoï (viiiite un vrai plat vietnamien !!!). L’occasion de passer une dernière soirée dans la capitale, de goûter au détour d’une rue les fameux BanMi (seul héritage culinaire français ; Une mini baguette de pain, remplie de viande, légumes et sauces… C’est un peu comme si vous deviez manger les restes d’un BoBun dans un sandwich; En deux mots : une tuerie! C’est super bon ça !) et de profiter une dernière fois de la folie des rues de cette ville.

[Au passage, de retour à l’hôtel nous en avons profité pour donner notre sentiment au sujet de la croisière… 5 minutes plus tard nous rencontrions les représentant du croisiériste qui souhaitait en savoir plus et connaître notre sentiment sur ce qui avait été proposé, et en guise de remerciement (ou d’excuse), un cadeau typique du Vietnam et une enveloppe de remboursement d’une partie de la somme payée. Comme quoi, il ne faut jamais hésité à donner son avis sur ce qui est proposé.]

Sapa, Ninh Binh, Sapa, Ninh Binh… Les fameuses rizières en étage au nord du pays où la baie terrestre un peu plus au sud de Hanoï… La suite du programme est à l’heure de la réflexion pour continuer notre tour du Vietnam.