fbpx

jours 10 à 17 – Séjourner 1 semaine à El Nido, c’est vivre au paradis

par | Mar 1, 2019 | Philippines | 0 commentaires

Direction El Nido

Au départ de Port Barton, dernière galère, puisque le mini-van que nous avions réservé directement via facebook auprès d’une agence de voyage semble nous avoir oublié. Un coup de téléphone de la part de la proprétaire de l’hôtel chez qui nous dormions, et 2 minutes plus tard, confirmation : le van est parti. Pas de soucis, le directeur de l’agence nous organise un transport, ce sera donc en voiture privée façon SUV climatisé que nous partons pour 4h de route à travers l’île de Palawan pour rejoindre la tant attendu El Nido!

Au moment où nous sommes sur Palawan, un problème de transport empêche les bateaux de rejoindre Coron, autre destination où nous souhaitions finir notre périple.

Nos 7 prochains jours se passerons donc à El Nido, avant de rejoindre Manille pour clore l’aventure, et ce ne sera pas pour nous déplaire ! Au programme, paysage de rêve, couchers de soleil sans pareil et plages de sable fin à perte de vue…

 

El Nido ?

 Avant de continuer, un peu d’explication. Si vous voyagez à Palawan et que vous cherchez un endroit avec de superbes îles tout autour mais moins touristique qu’El Nido, Port Barton est fait pour vous. C’est une destination pas très connue encore mais elle devient de plus en plus populaire à Palawan. Nous avons donc choisi de nous arrêter dans ce village côtier. Port Barton n’étant pas (encore) relié totalement par la route asphaltée, c’est toujours la promesse d’un mal de fesse récompensé par une ambiance paisible à l’arrivée.

Qu’on se le dise, Port Barton n’est pas le village hors des sentiers battus où vous serez le seul voyageur intrépide, mais il règne encore une belle ambiance où locaux et touristes se mélangent, où il y a une vie locale et une atmosphère non lissée par un tourisme trop présent (comme ça peut être le cas à El Nido).

 

Situé face à la mer de Chine, le village d’El Nido se développe grâce au tourisme et en peu de temps, la beauté de l’archipel de Bacuit a fait d’El Nido une étape incontournable pour ceux qui voyagent aux Philippines car les pics de calcaire déchiquetés qui pointent vers le ciel et qui dessinent le paysage de la baie sont à la fois spectaculaires et paradisiaques. Tout simplement !

 

La particularité de ce paysage est qu’il n’est pas sur la même plaque tectonique et séismique que le reste des Philippines, mais il fait partie de celle qui a permis à la baie d’Ha Long au Vietnam ou aux paysages de Krabi en Thaïlande, de voir le jour. C’est pour cela que l’on y retrouve le même genre de paysages et de formations rocheuses. Un spectacle qu’il ne faut en tout cas pas rater !

Comment venir et se déplacer à El Nido ?

Pour faire simple, La plupart des voyageurs arrivent à l’aéroport de Puerto Princesa. Ce que nous avons fait, en faisant une halte de 2 jours à Port Barton. Mais il existe une autre option plus pratique. On peut arriver directement en avion. Et ça fait gagner des heures de transport en bus parfois pénibles. Ce sera notre option pour repartir à Manille.

En résumé, El Nido c’est la ville, qui se concentre autour de quelques rues près du port principal, et de façon plus étendue la partie entre la ville et Las Cabanas Beach (située à environ 10-15 minutes en scooter). Ce sera donc de nouveau l’option scooter. L’idéal, en sachant que l’on y reste presque 1 semaine, c’est de pouvoir négocier les prix. Et pour ça, il y a des loueurs à chaque coin de rue.

Où séjourner à El Nido ?

Côté hébergements, nous avons testé 3 types d’hébergements différents. Non pas par choix, quoi que l’expérience fût géniale, mais par forte fréquentation. A chaque fois nous n’avons réussi à réserver que 2 ou 3 nuits par logement.

  • Eco summer Cottage : Un petit havre de paix à El Nido. L’hôtel compte environ une dizaine de chambre, réparties dans des maisonettes individuelles faites de bambous, avec le strict minimum. Ventilateur, toilettes et douche rudimentaire. Mais le lieu est au calme, loin de la frénésie du centre. Et au sommet d’une colline accessible directement depuis le jardin, une vue à couper le souffle sur toute la baie !
  • El Nido Vacation Home (chez Saar) /. Directement chez l’habitant, ou plutôt directement chez l’expat ! Le logement appartient au patron d’un restaurant d’El Nido. Il s’agit en réalité plus d’un loft sur 2 étages caché sous une carapace de bambous. Le top !
  • BlueMango. Pour nos 2 dernières nuits, direction un dernier hôtel, plus classique chic. Et ce n’est pas plus mal pour finir en beauté le séjour.

Maintenant que vous savez où l’on est, voyons quoi faire à El Nido.

On fait quoi à El Nido ?

El Nido c’est une base pour manger, dormir, boire un verre et organiser ses excursions, point.

Pour le calme, la plage, les activités, c’est ailleurs que ça se passe. Et là, c’est un autre univers qui s’ouvre, une succession de merveilles uniques au monde. Un endroit qui vous fait oublier toutes ces petites déconvenues apportées par un afflux touristique mal maîtrisé.

 

Des plages de sables fin, aux paillotes à flanc de falaise pour boire un verre devant le coucher de soleil jusqu’aux excursions à travers les îles, voilà la programme de notre séjour à El Nido. C’est parti !

1er jour – Premier pas à El Nido

Fraîchement débarques après 4h de routes depuis Port Barton, bienvenue à El Nido. Le temps de rejoindre l’Eco summer Cottage et direction le centre pour s’acclimater à l’ambiance générale. L’hôtel étant un peu éloigné, ça nous permet de repérer tous les différents spots sur la route. Objectif : louer nos scooters pour pouvoir être libre pendant toute la semaine.

Une chose est sûre, on est loin du paisible village de pêcheur de Port Barton. Ici, le tourisme est priorité. Et tous les grands hôtels en devenir sont en pleine construction. 

Petit tour dans le centre ville et premier repas en bord de mer. Y’a pas à dire, le cadre est juste magique !

2ème jour – Nacpan Beach

Aujourd’hui, première « vraie » journée à El Nido et pour se reposer et profiter, direction Nacpan Beach, à environ 40min en scooter d’El Nido. La plage de Nacpan Beach, tout le monde en parle ici, c’est un peu un incontournable à ne pas manquer. Question trajet, mieux avoir les fesses et les reins solides, après 20 minutes de route goudronnée, place à la route de sable et de roches.

Pour ce qui du sable blanc, des coraux et une eau spectaculaire… que nenni! Rien de tout cela ici. En revanche, une immense plage, des vagues à nous enlever les maillots et des cabanes emmenagées pour lézarder toute la journée sous un parasol (200php / personne). Attention quand même au soleil qui tourne dans la journée, on a pu en faire les frais. Méga coup de soleil garanti si vous vous endormez 😉

 

3ème jour – Après la plage, la piscine.

Aujourd’hui, premier jour de grisaille depuis notre arrivée aux Philippines, et pour être honnête, après le trajet vers Nacpan Beach la veille, on a un peu les fesses en compote… Du coup, on teste El Nido en mode piscine.

Et pour ça, il suffit d’aller à l’accueil des hôtels et simplement leur demander si il est possible d’accéder à leur piscine. Au choix près de notre guesthouse la Villa Dali ou le Buko Hôtel. Pour nous ce sera le 2ème choix. On peut vous demander un prix droit d’accès. Apparement, pour nous, ils nous ont oublié (ou du fait qu’on est mangé aussi sur place, ils nous ont offert l’année).

 

4ème jour – El Nido Town.

 Aujourd’hui, on part réserver notre « island hopping », une chose est sûre, il y a de la concurrence, mais quelle agence choisir ?

Il existe 4 options de tours en bangka qui sont proposées habituellement aux touristes. Résultats : tous les bateaux souvent surchargés se retrouvent tous au même endroit au même moment de la journée jusqu’à créer des embouteillages dans certains lagons. On ne voulait pas explorer l’archipel de Bacuit dans ses conditions. On a cherché et on a trouvé une autre possibilité beaucoup plus sympa et qui permet de découvrir les fabuleux sites naturels à son rythme et en évitant les foules de visiteurs.

On est passé par Philippines à la carte, et honnêtement, on a pas été déçu ! Accueil et conseil au top et le tour des îles… A voir en détail, un voyage au paradis !

 

5ème jour – Las Cabanas Beach.

 Aujourd’hui on change de logement, on quite nos bungalows villas perdus dans la colline pour se rapprocher des bars et restau, et direction El Nido Vacation Home (chez Saar), patron d’un restau dans El Nido Town, le lieu est top ! Du coup ce sera récupération de l’appart-loft, et déjeuner au Happiness Beach Bar. Balançoires en guise de chaises, et nourriture méditerranéenne très « heathly » et mezze.

Et pour le programme de l’aprèm, direction Las Cabanas Beach, pas très loin. La plage n’est pas très grande, mais elle est plus proche que Nacpan Beach, à 10min environ du centre. Un centre commercial est en train d’y être construit juste avant d’y accéder, et les complexes hôteliers avec… D’ici 2-3 ans, ça risque fort d’être inaccessible. La plage est réputée pour une tirolienne qui permet d’accéder à une île juste en face…

 

6ème jour – Nacpan Beach, le retour

Aujourd’hui retour à Nacpan Beach, c’est reparti pour 40 minutes de scooter et une journée de détente sur la plage… Le top c’est que pour quelques pesos, vous avez le transat et le parasol pour la journée !

7ème jour – Repos

Repos du guerrier. Après une journée de plage la veille, d’une soirée dans El Nido Town et  plusieurs verres avec différents autres voyageurs rencontrées au fil de la soirée, aujourd’hui repos. Au programme : plage ! On se repose avant la journée excursion dans les îles prévues demain.

7ème jour – Le tant attendu Island Hopping

Small Lagoon, Nat Nat Beach, Cadlao Lagoon, Pasandigan Cove, Paradise Beach, Ipil Beach, Helicopter Island, Tapiutan Island ,Hidden Beach, Secret Beach & Matinloc Shrine… tant de noms que d’îles.. et sur le circuit de l’island hopping d’El Nido, il y en a près d’une vingtaine. On va te raconter notre journée, et une chose est sûre on est loin d’avoir été déçu !

Alors pour ce type d’excrusions, il faut s’attendre en effet à des hordes de bateaux qui suivent le même itinéraires et qui vous vendent des îles désertent.. sans vous prévenir que vous 50 au même endroit. On a réussi à échapper à cela !

Pour commencer, rendez-vous à l’agence Philippines à la carte chez qui nous avions réservé la journée. Un autre groupe de 4 personne se joint à nous, nous serons donc 6 ! Loin des groupes de 30 qui s’aglutinent sur les autres bateaux à l’entrée du port. Et avec un speed boat, direction les lagons, avant que tout le monde arrive. Et premier arrêt au Cadlao Lagoon. Le rêve éveillé ! Plongée dans une eau translucide au milieu d’un lagon, seuls au monde. Et quelques singes qui descendent des arbres pour nous saluer… la journée s’annonce paradisiaque. La visite se poursuit sur 3 autres endroits, sans grand intéret puisque nous retrouvons les bateaux des autres excursions…

Le capitaine l’a compris, ont veut éviter la foule, il nous emmene donc sur d’autres sites, au calme, loin de tout. L’avantage avec cette excursion, c’est que nous pouvons presque choisir notre itinéraire.

Pause déjeuner… Seul, perdu sur une île (qui s’avère être l’île où a été tournée l’émission Kho Lantha- Philippines), en effet, il n’y a rien ! Et là, c’est le paradis. Grillade poissons et viandes, en mode robinson crusoé, on peut pas rêver mieux !

Et pour la suite, direction le fameux small Lagoon, pour une découverte en kayak. Là aussi nous sommes seuls. Les visites se faisant le matin, il n’y a plus personne pour nous déranger et nous pouvons enfin croire que ces lieux nous appartiennent.

Verdict de la journée, c’était le rêve ! On vous conseille vraiment cette agence !

On mange quoi à El Nido ?

El Nido, tout comme les Philippines en général, n’a pas une cuisine locale très originale. Du fait de son histoire et ses récentes colonisations et influences hispano-américaines, sa culture culinaire est sûrement l’une des moins asiatique du continent. On y mange beaucoup de viandes grillées au barbecue (majoritairement du porc et du poulet), accompagnées de légumes et de riz, rien de bien folichon, je vous l’accorde. On a quand même réussi à dénicher quelques endroits qui méritent le coup de fourchette !

  • Republica Sunset bar Alors ça, c’est notre coup de coeur. Non pas pour la nourriture, mais pour le spot ! rendez-vous à 18h, prenez un siège face à la mer, prenez un cocktail ou une bière et le spectacle commence à 18h30. Le coucher de soleil ! Un des plus beaux endroits pour l’observer, spectacle et émotion garantie !
  • La Plage Restaurant tenu par des français, où vous retrouverez sûrement pas mal d’européenns, mais pour boire quelques verres et se poser en bord de plage, c’est le top. Et notre coup de coeur, le mojitos au basilic thaï !
  • Happiness Beach Bar C’est le restau de Saar, chez qui nous avions loué notre appartement. Simple et conviviale, et les mezzes sont plutôt bons.
  • Boodle Fight Restaurant Ca c’est le coup de coeur pour venir manger une planche de grillade poissons riz et fruits de mer pour quasi rien ! Et tu manges avec les doigts ! Le top !

En conclusion !

Voyager aux Philippines, c’est avoir des images de plages sublimes en tête mais à El Nido et dans l’archipel de Bacuit plus largement, nous n’avons pas été déçus. Nous avons eu l’impression de visiter le paradis sur terre.
Par contre, si on redescend un tout petit peu sur terre justement, El Nido est très touristique. Ainsi, tout est organisé en fonction du tourisme jusqu’au point où il est parfois difficile de s’évader hors des sentiers battus même en scooter. C’est notre ressenti, mais en faisant abstraction et en réussissant à trouver quelques coins ou quelques astuces, on peut réussir à se sentir seul. On y retournera sûrement !