fbpx

Les accumulations des premiers jours et l’enchaînement des visites (4 villes en 7 jours quand même…), ce matin ce sera un levé tardif, et p’tit dej toujours au bord de la piscine – Pancake banane miel et assiette de fruits.
Puis direction la vieille ville. Quelques temples sont mis principalement en avant, mais en réalité à chaque coin de rue on retrouve un temple bouddhiste à visiter. Ils sont véritablement différents de ceux de Bangkok ou Kanchanaburi.

Les intérieurs sont plus chargés de motifs ou de fresques murales. Dans certains, des prières écrites sur des papiers colorés, et suspendues au plafond, s’agitent selon l’inclinaison des ventilateurs. Hormis le bouddha en fond de temple que l’on retrouve, d’autres représentations sont placées à l’entrée de chaque temple, symbolisant différentes positions. Chacune de ces positions étant associée à un jour de la semaine, les habitants viennent déposer des pièces au bouddha qui est représente son jour de naissance.

Au fil des temples, on se perd dans les rues de la ville. L’ambiance est vraiment différente de celles que l’on a déjà pu visiter. Chiang Mai est la deuxième plus grandes villes de Thaïlande mais il n’y a pas la même sensation qu’à Bangkok. La ville n’est pas (encore) envahie de building. Et surtout la température n’est pas la même. Fini les grosses chaleurs et le temps humide. C’est vraiment une ville que nous apprécions.

Le temps de visiter plusieurs temples. Le reste de la journée sera dans la piscine de l’hôtel.

Le soir, direction le « Saturday Market »; Le marché est situé à l’extérieur de l’ancienne ville, et est envahie de marchand d’objets locaux, de vêtements et de nourritures. Il s’étend sur plusieurs centaines de mètres le long d’une rue, ainsi que dans les artères adjacentes. Dans le même esprit que le « Night Bazar », mais les vendeurs sont différents. On passera la soirée sur le marché. L’occasion de faire du repérage en souvenirs, et de goûter de nouvelles préparations – Boulettes de patates douces, khao soy à emporter (pas aussi bon que celui de la veille, mais on retrouve toutes les saveurs, c’est top !) ou omette vegan.