fbpx

Aujourd’hui, on cuisine! Avant notre départ (oui parce qu’on gère un peu au jour le jour les hôtels et les activités, mais il y’a certains trucs que l’on a quand même repéré en avance…) nous sommes tombés sur le site internet (comme quoi c’est bien internet!!) d’un cours de cuisine thaï aux abords de Chiang Mai, donnés en français! Et c’est le seul! Autant dire… on a déjà hâte d’y être !

En route vers Khroua Baan Thai Cooking Class

Ils viennent donc nous récupérer dès 8h à l’hôtel et direction l’atelier de cuisine. Dans la voiture une autre française (qui n’étais au courant de rien, ni des cours en français, ni du concept… à se demander ce qu’elle faisait là; Anyway! – Ça c’est à force de parler anglais à longueur de journée, on commence à penser anglais….).

On arrive, et « Tonton Yves » nous accueille, à bras ouvert, souriant et heureux de nous recevoir. Ce sera chez lui que tout va se passer. Yves est marié à Pook, thaïlandaise pure-souche, et ensemble ils ont montés le concept de cours de cuisine façon master chef, mais en français! La journée débute donc par une présentation des produits de base de la cuisine thaï, des épices, des herbes, des légumes, des racines… De quoi en apprendre sur un peu tout, et d’échanger à la fois les bons plans des biens-faits des produits, mais aussi des bons plans à faire sur Chiang Mai! (Tant qu’à faire!!)

Ensuite c’est Pook qui prend le relais. Petite bonne femme d’environ 1m40, fine comme une brindille, mais surnommée « le dragon »! Elle ne parle pas parfaitement français mais suffisamment pour qu’on la comprenne. Le moment est dans l’échange et le partage, alors on communique en français, en anglais et même en thaï; l’occasion de nous enseigner en plus des cours de cuisine, quelques phrases utiles.

Chacun son plan de travail, chacun son feu de cuisson et les produits ont déjà été préparés et coupés ! Il ne reste plus qu’à nous concentrer sur la cuisine!
Au menu aujourd’hui! Pâte de piment, soupe de vermicelle et poulet, boulette de poulets croustillantes au piment, salade de papaye, riz sauté aux crevettes, poulet sauté à la pâte de piment et riz gluant à la mangue! En avant pour 4h de cuisine! On coupe, on cisaille, on effeuille, on pilonne, on fait mijoter… Tout le cours se passe dans la bonne humeur et le plaisir. Et surtout nous ne sommes que 3! Par rapport aux autres cours de cuisine proposés dans les guides (pour ne pas nommer une nouvelle fois le Routard!) où ils sont entre 15 et 20 personnes; Ici ça se passe comme à la maison! Et puis de toute façon on est « à la maison » ! C’est vraiment un des meilleurs moments que l’on ai pu passer depuis notre séjour.

Et une fois les plats terminés… on passe à la dégustation! Et là… il faut tout manger! Un véritable banquet, pour 3! On y arrive! Et puis c’est tellement bon! (Après tout, c’est nous les cuisiniers du jour!).
Petite pause, l’occasion d’échanger avec « Tonton ». Super, on a nos plans pour ce soir !
Et retour derrière les fourneaux, on termine avec le riz gluants au lait de coco et à la mangue! L’incontournable en Thaïlande! Et pour info… d’une simplicité absolue! Le plus dur, trouver de bonnes mangues! Alors ici, ça va, mais de retour en France… Ca risque de se compliquer un peu.

Le cours se termine avec la remise des diplômes ! Et c’est la mère de Pook qui est là pour nous remettre notre diplôme de Master Chef made in Thaïlande ! Avec en prime un livre de recettes (une vingtaine quand même) dont les recettes que l’on a préparé ! Super cadeau! Et petite attention, le détail qui fait toute la différence : notre nom écrit en thaïlandais et une photo pour le personnaliser !
Jusqu’au bout ce sera parfait! Le temps de dire au revoir et « Tonton » nous ramène à l’hôtel.

Super moment qui vaut vraiment le coup ! Nous les avions directement contacté depuis leur page Facebook :
Khroua Baan Thai Cooking Class
Pour un cours de cuisine ( 4 plats cuisinés) il faut compter environ 2370 bahts pour 2 personnes (soit environ 60€).

Sunday market et Khao Soy

Pour ce soir, sur les bons conseils de la journée, on file droit vers le « Sunday Market ». Alors c’est comme le « Saturday Market », mais en beaucoup plus grand !! Il s’étend sur une majeure partie de l’ancienne ville. L’occasion de retrouver Kadie (l’américaine from New York qui parle français, que l’on avait rencontré aux éléphants). On déambule. Ce qu’il ne faut surtout pas manquer, c’est l’hymne national de 18h, et quoi de mieux que d’être au milieu d’une foule de personne. Le principe est simple. À 18h, et pendant 1 minute, l’hymne national en hommage au roi (on le vénère presque autant que les dieux) retentit dans toutes les villes de Thaïlande. Et pendant une minute… Freeze! Personne ne bouge. Les thaïlandais restent immobiles le temps que l’hymne se termine. Et autant dire que si quelqu’un bouge… De une, on voit que lui, et surtout il est très mal vu de ne pas respecter cette tradition. Et ça, deux fois par jour! À 8h et 18h. Et c’est la loi! À vivre, c’est à la fois impressionnant et respectueux !

On continue notre promenade pour finalement, atterrir de nouveau au Dash! Le restaurant dans lequel on avait passé notre première soirée. Khao Soy pour tout le monde. Et épicé force 5 pour certain! À en pleurer! Mais enfin un vrai plat épicé depuis le début de notre séjour!

Et toujours sur les conseils du jour, la soirée se termine en plein quartier des « bars à filles », dans un bar spécialisé en Ladyboy! Le patron, un ami de « Tonton Yves », tient l’établissement. Elles (ils?) n’ont d’yeux que pour nous. Bon faut dire qu’on est les seuls clients! On pourra dire : « j’ai joué à puissance 4, sur le comptoir d’un bar en Thaïlande ! ». Le défi, jouer une partie de puissance 4 contre une des ladyboys, et le perdant offre une tournée… Autant dire qu’elles sont imbattables !

Demain, départ pour Chiang Rai!