fbpx

Jour 7 – De Bohol à Palawan, journée en transit pour rejoindre le village perdu de Port Barton

par | Mar 1, 2019 | Philippines | 0 commentaires

Départ pour Palawan

Aux Philippines, il faut avoir du temps pour passer d’une île à une autre. Et encore plus de temps lorsque l’on veut passer de la région des Visayas, à celle de Palawan. Parfois, on a le choix entre l’avion, le bateau ou le mini-van, parfois non, et parfois il faut tout enchaîner dans la même journée pour arriver à destination.

Il faut donc prévoir de sacrifier des journées de transport dans son voyage.

Et on n’est jamais à l’abri d’un coup de vent , d’une météo capricieuse ou d’un évènement quelconque pour voir son avion ou son bateau retardé voire annulé

Une journée de transfert…

La journée de transports que nous redoutions tant est arrivée. Une journée qu’on décrivait en mode Pékin Express.

7:00 – Au départ de Loboc, il a fallu prendre un taxi-tricycle, commandé la veille par notre hôte, puis un bateau, puis un taxi pour rejoindre l’aéroport de Cebu. Notre vol étant prévu en milieu de journée, cela nous fera arriver sur Puerto Princessa en milieu-fin d’après-midi où nous pourrons rejoindre par un van, Port Barton.

Ce n’est pas sans compter une annonce de retard de 5h de notre vol dès notre arrivée à l’aéroport. Et qu’importe les autres compagnies, cela nous ferait repayer un billet pour ne partir qu’à quelques minutes d’écart avec notre vol retardé.

11:00 – 18:00 – Attente dans la salle d’embarquement de l’aéroport de Cebu. Ne vous attendez pas à pouvoir flâner devant les boutiques, l’aéroport se résumé à une grande salle remplie de siège, le long desquels sont implantés différents stands de nourriture fast-food version asie…

Nous avons finalement réussi à décoller en fin d’après-midi. Une question se pose, pourrons nous rejoindre Port Barton, ou passer la nuit à Puerto Princessa… Dans le doute, on attendra la dernière minute pour réserver l’hôtel.

Challenge réussi et après un retard de plusieurs heures, direction Port Barton. Le mini-van nous attendait et c’est reparti pour 2h de route. Parfait, reste à trouver notre hébergement pour la nuit..

Pour faire simple, Port Barton est une petite ville faisant parti de San Vicente. Et quand on dit petite ville, c’est vraiment une petite ville. Donc, très peu d’hôtel, et ils sont quasi tous complet. Et peu importe le prix… Ce n’est pas sans difficulté que l’on arrive à finalement trouver une chambre pour la nuit. Pour la suite on verra demain…

Arrivée à Port Barton

A peine descendus du mini-van, que l’on se retrouve perdus en pleine nuit, au milieu de nul part… Heureusement qu’il y a une légère connexion 3G pour nous permettre de nous situer. Direction l’Oasis Hotel.

Hôtel complet ! Faute de connexion internet, les philippins ne sont pas branchés de façon systématiques à leurs réservation. Et notre chambre a été donné quelques minutes avant que nous arrivions… Galère… Ce n’est pas sans compter la débrouillardise de la responsable qui arrive à nous trouver une chambre d’appoint dans un autre hébergement, en attendant le lendemain…